Aller au contenu

Dites « holà » à nos trois idées de plateaux de charcuteries espagnoles

15 avril, 2019

Classé dans : Recevoir


Comment dit-on « charcuteries » en espagnol ?

Facile : Serrano. Salchichon. Chorizo.

Trois mots espagnols qui vont changer votre vie quand vous aurez goûté nos trois idées de plateaux, confectionnés à partir des délicieuses nouvelles charcuteries espagnoles Olymel.

Après deux bouchées, vous vous sentirez sous le soleil de Madrid, promis.

Le fruité

 

Dans ce plateau :

On va se le dire : c'est important de manger des fruits. La meilleure façon de les ajouter à son alimentation, c'est avec de la charcuterie. (Pour vrai, les charcuteries, c'est comme les vêtements noirs : ça s'agence avec tout).

Parfait à déguster sur une terrasse en été, ce plateau a tout pour ravir votre envie de sucré-salé (on ne parle pas de l'émission de télé là. Oui, vous pouvez manger ce plateau devant Sucré-Salé, mais ça marche aussi pour le téléjournal ou le jour du Seigneur. Gâtez-vous le choix télévisuel).

Nous l'avons réalisé avec notre saucisson Salchichón Extra ainsi que notre jambon Serrano, que nous avons enroulé sur des grissinis (oui, oui, les petits bâtons. Au fond, ce sont comme des ustensiles comestibles).

Pour vous la jouer 100 % espagnol, choisissez des fruits qui rappellent l'Espagne, comme les pêches, les poires, les melons, les pommes, les agrumes et les raisins. Truc de pro : pour éviter que vos fruits ne brunissent sur le plateau, mettez un peu de jus de citron sur leur chair.

De notre côté, nous avons assorti le tout à du fromage manchego typiquement espagnol et à des noix, mais vous pourriez également y ajouter des marmelades, des gelées de fruits ou des oignons confits.


Le jardinier

 

Dans ce plateau :

Le plateau jardinier, c'est comme manger des légumes frais du jardin, sans la terre qui se reste coincée entre les dents. Vous pouvez le déguster avec une truelle, mais on vous suggère d'y aller directement avec les doigts.

Tout en fraicheur, nous vous proposons de garnir ce plateau de montagnes de notre jambon Serrano, de notre saucisson Salchichón Extra et de leur cousin allemand, le jambon fumé forêt-noire.

Pour les accompagner : des tomates juteuses, des concombres frais, des asperges légèrement blanchies, des radis sur botte et des craquelins au romarin. Conseil de pro : vous pouvez aller chercher vos tomates directement dans les rues d'Espagne après la grande fête de la Tomatina, même si ça risque d'être davantage des tomates concassées qu'entières.

Des légumes marinés peuvent accompagner le tout, comme des cœurs d'artichauts grillés et des cornichons à l'aneth.

Faites comme nous et rajoutez une touche spéciale à votre présentation, en parsemant le plateau de feuilles de roquette. Quelques feuilles de basilic et vous ajouterez un doux parfum à votre plateau pour l'expérience multisensorielle la plus incroyable qui soit (ok, peut-être pas, mais ça va déjà sentir meilleur qu'un sapin qu'on accroche au rétroviseur).


Le gourmand

 

Dans ce plateau :

Ce plateau-ci n'est pas un plateau de niños. C'est LE plateau qu'il vous faut pour impressionner votre beau-frère qui fait toujours son frais avec ses gros steaks.

Côté viande, todas las carnes son bienvenidas. Mettez-y le paquet (et peut-être même 2 ou 3 paquets, tandis que vous y êtes). Nous vous suggérons un agencement de notre saucisson Chorizo et de notre saucisson Salchichón Extra. Pour ajouter une petite touche québécoise, ajoutez-y une tonne de nos Pepperoni et Salami tranchés.

Afin de rehausser les saveurs (et surtout le bonheur), ajoutez-y de délicieux fromages fins. On vous suggère d'avoir au moins un fromage à pâte ferme, un fromage semi-ferme et un autre plus crémeux. Rendez-vous chez votre fromager ou demandez conseil à votre épicier pour choisir un assortiment qui vous plaira. C'est le moment de vous gâter : vous mangerez les tranches de fromage orange un autre jour.

Pour les accompagnements, on vous propose de garnir le tout de vos plus fins ingrédients. De notre côté, nous avons mis une multitude d'olives, des piments marinés à l'ail, de savoureux caprons, de la moutarde de maux et une salsa piquante aux poivrons. Tapenades d'olive et tomates farcies auraient également pu compléter le tableau, selon vos goûts.

P.S. Les piments forts, c'est de la déco sauf si vous voulez ajouter du picante dans votre vie. Conseil d'ami : si vous les coupez, ne mettez donc pas vos doigts dans vos yeux.


On espère que ces plateaux d'Espagne vous auront mis l'eau à la bouche – et que vous aurez eu l'occasion de dépoussiérer votre dictionnaire français-espagnol.

¡ Buen provecho !