Aller au contenu

L'ABC de la randonnée en hiver

28 mars, 2016

Classé dans : Vie de famille


Bien sûr, le froid du mois de janvier peut nous donner envie de s'encabaner… mais ce serait se priver des plaisirs revigorants de l'hiver. C'est une saison qui sait charmer les marcheurs intrépides, même quand ils sont hauts comme trois pommes. Les sapins enneigés scintillant au soleil, la découverte de traces d'animaux sauvages ou le bonheur d'apercevoir une petite bête nous passer sous le nez : les randonnées par temps froid ont 1001 aspects séduisants. On y va ?

 

Quoi apporter ?

  • Prenez un lunch froid ou une collation avec vous. N'oubliez pas d'apporter une bouteille d'eau, comme vous le feriez en été.
  • Si vous allez en voiture, prévoyez des vêtements de rechange et de grandes serviettes pour vous essuyer ou simplement pour protéger les bancs d'auto au retour.
  • Vous vous en voudrez si vous omettez un appareil photo (ou un téléphone intelligent) pour capter des souvenirs des enfants et des paysages.
  • Une minitrousse de premiers soins sur vous ou dans la voiture, c'est pratique. En tout temps, d'ailleurs.
  • Lors des journées ensoleillées, la crème solaire s'avère aussi nécessaire qu'en été. Prévoyez du baume pour les lèvres et, s'il fait très froid, une gelée de type Vaseline pour le nez et les joues.
  • Par temps froid, les nez coulent, alors n'oubliez pas d'apporter des mouchoirs.

Quoi faire ?
C'est pas compliqué ! Marchez lentement et prenez le temps de savourer les richesses qui vous entourent, d'observer les oiseaux à la recherche de nourriture ou le contraste entre les arbres dénudés et les conifères tout verts. Amusez-vous à identifier les traces d'animaux dans la neige en hiver. Et n'oubliez pas, à la toute fin seulement, de dessiner des anges dans la neige – histoire d'assurer votre confort (au sec) pendant l'expédition… 

 

L'ABC de la randonnée en hiver
  • Respectez le rythme de chacun, et surtout les limites des enfants : le but est de s'amuser et non de s'épuiser. Si le parcours se gâte, sachez aussi quand rebrousser chemin.
  • De 1 à 2 ans, les tout-petits bien habillés peuvent vous accompagner – de préférence dans un sac ventral qui les fait bénéficier de votre chaleur – si la température oscille autour de 0 °C (32 °F). Limitez toutefois la randonnée à 20 ou 30 minutes au maximum.
  • De 3 à 5 ans, les enfants vont sans doute vous imposer leur rythme de marche. Appliquez un baume sans gelée de pétrole sur leurs lèvres, leurs nez et leurs joues (une directive appropriée à tout âge). Plusieurs couches de vêtements les garderont mieux au chaud qu'un habit de neige une pièce.
  • Les enfants de 5 ans et plus aiment avoir un but pour se motiver. Donnez-vous une mission : atteindre un pavillon dans le parc, un chalet pour randonneurs, un point de vue favori, etc. Au bout d'une heure, toute randonnée (ou jeu extérieur devant la maison, d'ailleurs) devrait être mise en pause pour que tout le monde puisse se réchauffer, boire et manger.
  • Prévoyez un bon bol de soupe bien chaude au retour, comme notre Chaudrée de jambon courgettes et poire.
.